Carpe Diem

Rayons de soleil

Le soleil s'amuse à travers la Nature ou les objets, pour mon plus grand plaisir.

IMG_3837 Au petit jour. Spectacle, on ne peut plus réjouissant.

IMG_3836 Même la petite Maison prend des couleurs du sud...

IMG_3840 Belle alliance de la pierre, du bois, de l'ardoise...et du soleil !

IMG_3885 Une cabane pour les oiseaux (qui, je crois n'en a jamais accueillis aucun), un buisson de sauge officinale rouge et une envolée de solanum blanc.

IMG_3882 Lichen et feuillage de cotinus coggygria (arbre à perruques) caressés par le soleil.

IMG_3872 Jeu d'ombres et de lumières sur fond de peupleraie.

IMG_3855 Le pommier-coing semble secouer sa chevelure.

IMG_3859 Tapis de noix.

IMG_3833 Pissenlit dressé parmi l'herbe mouillée de rosée.

IMG_3843 La maison aussi accueille joliment les rayons du soleil.

Posté par courzac à 06:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


WE sous le soleil

L'été n'en finit pas...que c'est bon !

20181020_120936_resized Arrivés vendredi soir à Lannois, nous sommes partis faire un tour au marché de Dinard le lendemain matin. Impossible de résister au plaisir de nous rendre à la plage du Prieuré, tout à côté du marché. Personne ne se baigne, peut-être parce qu'un tout léger vent souffle un peu. C'est toujours aussi beau.

20181020_121044_resized Sur la plage, une artiste a construit de beau château de sable en espérant ainsi récolter quelques sous. Quelle minutie !

20181020_121747_resized Traditionnelle galette-saucisse avalée sur la plage en contemplant mouettes et goélands qui s'approchent dans l'espoir de nous en piquer un bout. Et puis c'est la sieste, allongés sur le sable...le week end commence bien ! 

IMG_3866 De retour à la maison, on se met au travail puisque nous avons une dizaine d'hydrangéas à planter. Il en manque encore une douzaine pour parvenir au bout du grillage...

IMG_3858 Déplacement du rosier de Claire (Yann Arthus Bertrand) qui commence à se sentir à l'étroit dans son pot. Espérons qu'il se plaira tout autant dans la haie pour nous offrir ses plus belles couleurs !

IMG_3865 La récolte de pommes sera loin d'être remarquable cette année. Je ne pense pas en ramasser assez pour pouvoir en faire du jus...Première brouette de la série.

Me voici pour plus de 15 jours à Lannois...Super ! JF me rejoindra les we, les enfants arriveront la 2ème semaine et Sophie et toute sa famille seront là pour le long we de la Toussaint ! Programme alléchant, non ?

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Charlotte

20181016_132215_resized

Charlotte est à l'honneur aujourd'hui...Joyeux anniversaire à ma belle-fille bien aimée !

(photo d'un des hortensias acheté dernièrement pour planter à Lannois)

Posté par courzac à 06:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Rémi

IMG-20181006-WA0007 Quelques artisans peu scrupuleux continuent de sculpter des objets en ivoire pour le compte des visiteurs étrangers...Rémi était très tenté d'acquérir quelques unes des jolies oeuvres réalisées, et je le comprends ! IMG-20181006-WA0008 Bravo d'avoir résisté et de ne pas encourager l'élimination des éléphants !IMG-20181013-WA0001 Soirée casino...je ne sais pas si, au bout de la soirée (ou de la nuit...) notre Rémi a été plus pauvre ou plus riche. Plus pauvre, sans doute, sinon nous le saurions ! 

IMG-20181014-WA0006 Une petite faim ? Je vous propse quelques grillons à griller !

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Arthur

IMG-20181002-WA0005 Quelques photos reçues d'Arthur et que je vous présente. Ici, à Cannes lors d'une présentation de produits créés par Memo où il travaille maintenant. IMG-20181009-WA0003 Il s'installe peu à peu dans sa colocation qu'il partage avec un sympathique monsieur roumain. Il s'est fait livrer moultes choses via Ikea. IMG-20181009-WA0002 Les chiens ne faisant pas des chats, il a, comme sa maman le souci de l'ordre et du détail. Luxueuse sobriété, pourrions-nous dire.IMG-20181014-WA0001 Découverte de tous les lieux branchés de Genève...Dans les boites, là-bas, des joints de canabis sont proposés gratuitement. :(IMG-20181004-WA0000 Arthur a la chance d'être paroissien d'une église tenue par les Frères de St Jean, frères qu'il connaissaient déjà de séjours en camp ski à Murat. Il s'est inscrit, tout naturellement à un parcours Alpha, ce qui lui permet de rencontrer (sur une dizaine de séances) bien des personnes intéressantes et très diverses. IMG-20181014-WA0000 Joie des soirées chez de nouveaux amis et découvertes des soirées Frat St Jean qui s'adressent aux jeunes pro jusqu'à 35 ans.

La vie ne semble pas trop désagréable pour notre Suisse d'adoption !

Posté par courzac à 06:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Un peu de tout chez les enfants

 

IMG-20181010-WA0002 Tim et Zénaïde chez eux à Chartres, en bordure de l'Eure, j'imagine... C'est toujours beau, un fleuve qui traverse une ville !

IMG-20181008-WA0000 Zénaïde avec la poupée reçue pour ses 2 ans. Elle ne la quitte pas.

IMG-20181008-WA0001 Jeu réalisé par Pauline: une ancienne boite de mouchoirs décorée et reconvertie en boite à bouchons. Il n'en faut pas plus pour occuper les enfants un bon moment, faire travailler leur psychomotricité fine, l'apprentissage des couleurs...et j'en passe ! IMG-20181007-WA0006 Autre activité manuelle proposée par Pauline: la peinture dans la baignoire ! IMG-20181007-WA0008 Pauline prépare de la peinture à base d'eau, de farine et de colorants alimentaires. Pas de souci en cas d'absorbtion et ça ne tache pas. Zénaïde a adoré ! 

IMG-20181012-WA0013 Sortie cohésion à Bagnères de Luchon pour Xavier et ses co-équipiers de chez Lidl. Course d'orientation, trottinettes de montagne, repas à 1800 mètres d'altitude (Superbagnères); Sympa ! IMG-20181014-WA0003 Charlotte n'est pas en reste puisqu'elle a participé le we dernier à une course de plus de 7 kms ! J'admire et j'applaudis...

IMG-20181014-WA0005 Quelle famille de sportifs ! IMG-20181003-WA0012-1 Photo prise avant le terrible épisode de pluie. Même si c'est l'Aude qui a été le plus touchée, Toulouse n'en est pas loin...

IMG-20181003-WA0015 Petit Marius, très appliqué, chez sa nounou, je pense.

 

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Un peu de tout à Rouen

 Avant de rejoindre Lannois le we prochain (eh oui, ce sont déjà les vacances...), voici un petit aperçu de ma jolie vie que je vous partage.

20181009_213456_resized Incroyable rencontre, ce soir là dans une église de Rouen...Nous avions répondu à l'invitation d'un concert en faveur des Chrétiens d'Orient, concert animé par le chanteur Laurent Grzybowski dont nous écoutions les chansons autrefois. Le chanteur était accompagné de Libanais (dont certains étaient consacrés) faisant partie d'une congrégation, Mission de Vie  au Liban.  20181009_213456_resizedParmi eux, j'ai reconnu un jeune, Godefroy (celui qui joue de la guitare), qui se trouve être le fils d'une amie perdue de vue de St Etienne, Nadine, qui était mon binôme quand j'étais animatrice en pastorale ! Godefroy est engagé au sein de la communauté en temps que prof. Il se souvenait de mon nom et se rappelait des jumeaux...Nous avons pris un selfie que nous avons aussitôt envoyé à sa maman. Improbable rencontre qui a permis de renouer avec une année de ma vie très enrichissante. J'étais salariée du diocèse, à l'époque ! 20181013_122911_resized L'été indien s'étire en longueur, alors qu'il pleut énormément dans le Sud...Bonheur de savourer ce quatuor parfait: soleil/livre/café/biscuit maison au sarrasin! Pour info, le livre est de Pascal Ide et son titre: "Puissance de la gratitude. Vers la vraie joie." Je vous le conseille !20181013_101140_resized Marcher en ville est une nouvelle occasion de découvrir des merveilles. Ce petit pied de fleurs est parvenu à braver le ciment, les mégots, les passants et fait ce qu'il est appelé à faire: rayonner.  20181013_101512_resized Malgré le soleil, ces feuilles automnales diffusent délicatement le sentiment qu'il faudra bientôt sortir les pulls et se caler au coin du feu...un bonheur après l'autre !20181013_102201_resized N'est-ce pas incroyable que, années après années l'Homme continue de s'émerveiller (vous aussi, j'espère !) au spectacle du défilement des saisons...IMG_3814 Nous pousuivons notre quête de nouvelles espèces d'hydrangeas à planter à Lannois à la Toussaint. Encore une fois, la voiture sera pleine quand nous partirons le we prochain !IMG_3795 Reprise des visites avec mon groupe de Rouen. Une vingtaine de dames de tous âges, c'est bien sympa. Ici, visite d'un quartier à la limite de Rouen appelé St André. C'est un des coins où les maisons sont les plus majestueuses, les plus chics. Visite guidée de l'église puis des alentours.IMG_3803 Notre jeune guide, Guillaume est un puits de Sciences. Il nous présente avec beaucoup d'humour et de détails des maisons intéressantes par leur achitecture ou parce qu'elles sont très représentatives d'une époque ( ici les années 1900). C'est même parfois, comme pour cette photo, la maison d'une des filles du groupe !IMG_3800 Je crois bien que ce style de maisons est celui que je préfère...IMG_3798 Zoom sur des détails plein de charme comme le dessus de cette fenêtre.IMG_3806 Bien souvent, murs et panneaux ne nous permettent pas d'apprécier la beauté des jardins...c'est pourquoi ja'i bien du mal à prendre des photos qui vaillent le coup.IMG_3797 L'Art Nouveau décliné en mosaïque...j'aime ! 

Posté par courzac à 05:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

WE à Clermont

 A la fin de ma semaine à Clermont, nous avons été rejoints par JF, Xavier et Charlotte mais aussi par Arthur !  Chacun était pressé de découvrir la nouvelle maison et leurs propriétaires avaient appelé à l'aide pour jardiner. Une belle occasion comme ça, ça ne se refuse pas !IMG_3790 Grand soleil et chaleur le samedi, ce fut parfait pour jardiner mais aussi pour profiter de la véranda.DSC_0351 De bonne heure nous étions déjà à l'ouvrage. Nos hôtes souhaitaient supprimer un énorme thuya au milieu de la pelouse. DSC_0359 Les cousins sont au spectacle ! PA060692 Avant...IMG_3789 Après. C'est bien mieux, d'autant plus que nos jardiniers se sont fait piquer par un nid de guèpes (pas de frelons, heureusement...) se trouvant dans les branches ! IMG_3748 Admirez le superbe cerisier !IMG-20181006-WA0009 Que de branchages  à évacuer ! DSC_0376  Guillaume a loué une camionette pour tout évacuer (en plusieurs voyages) à la déchetterie voisine.IMG_3779 De l'autre côté de la maison, un deuxième jardin qui devrait se transformer sans doute un jour en potager. Un laurier obscurcissait la chambre de Jean...Guillaume lui a réglé son sort. Actuellement on y trouve l'étendoir à linge mais aussi un coin d'herbes aromatiques, un carré de fraisiers, quelques groseillers et framboisiers, une belle rhubarbe...DSC_0349 JF, quant à lui a débarrassé ce coin des Yuccas pour, prochainement installer un abri à poubelles.IMG_3783 Côté potager, il a aussi rafraichit la haie où noisetiers et figuier devenaient trop envahissants. Le voisin, un monsieur seul vend chez lui des framboises et des figues à des prix imbattables ! IMG_3760 La maison possède une cave de rêve toute propre et sèche en 2 parties. Ici ce qui sera l'atelier de Guillaume mais aussi l'étendoir à linge d'hiver grâce à la chaudière. IMG_3759 Dans la 2ème pièce, des rayonnages imposants abritent déjà bouteilles de vin, confitures et conserves. Mon rêve...IMG_3785 Arthur a emmené Marius et Jean faire des courses pour leur plus grande joie. IMG-20181006-WA0006 Trop contents ! 

IMG-20181006-WA0005 Qu'est ce qu'on s'amuse ! DSC_0347  Jean a prêté sa voiture. DSC_0386 Câlin entre filleul et parrain.DSC_0399 Petit bout d'Armand avec un moral toujours au beau fixe ! IMG_3777 La cuisine actuelle (parce qu'elle va changer de place) donne sur la véranda qui a été ajoutée après. Du coup, la fenêtre de la cuisine permet de passer les plats quand on y prend ses repas ! DSC_0407 Les garçons ont pris grand plaisir à se retrouver, à parler projets en tous genres... DSC_0405 Le samedi soir, dîner pique nique dans le jardin. Il faisait si beau ! JF et moi étions partis pour Lyon et l'anniversaire d'Annie.DSC_0391 Quel bonheur un jardin ! 181007_114011 Dimanche matin, après la messe, visite de l'Usine Michelin ! Guillaume était à l'honneur pour présenter son travail !IMG-20181007-WA0004

IMG-20181007-WA0005 Chouette photo.DSC_0410 Le dimanche midi, Anne et Pierre sont venus déjeuner avant que Xavier et Charlotte ne repartent vers Toulouse et Arthur, non pas vers Genève mais pour Cannes où il avait une rencontre de travail.DSC_0389 MERCI pour votre accueil ! Nous avons été bien heureux de passer ce we avec vous et chez vous !

20181002_113214_resized Dernier petit clin d'oeil avec cette photo prise d'une rue voisine. Héloïse et Guillaume ont acheté une ancienne maison Michelin. Tout le quartier abritait autrefois des maisons plus ou moins indentiques et construites sur des parcelles vendues à petit prix par Michelin à ses ouvriers. Maintenant, quand les retraités disparaissent, les maisons sont rachetées par des plus jeunes jeunes mais le nom des rues n'a pas encore changé. C'est ainsi que l'on trouve la rue de la jeunesse, de la vaillance, du courage, du devoir...incroyable et charmant !!! 

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Billets de septembre-suite

Le 16

Voici un temps comme je l’aime ce matin : beau et un peu frais. Le rituel est le même tous les dimanches : avant l’office, je passe à la boulangerie ; ce matin je réponds à une question d’une jeune femme dans la file d’attente sur le clocher. Comme les cloches sonnent le début de la messe, elle me cède sa place dans la queue leu leu, ainsi qu’un monsieur qui suivait d’une oreille attentive mes explications, afin que j’arrive à l’heure pour mes dévotions. Je les remercie donc chaleureusement car c’est un signe de tolérance pour des non pratiquants. Comme nous sommes le jour où patrimoine est mis en valeur, après la messe je traverse la rue pour me rendre au cimetière ancien afin d’aller juger sur pièce la peinture du calvaire de ce lieu. Personnellement, je trouve que c’est une bonne idée car nous pouvons voir comment étaient nos calvaires à l’origine. Cet après-midi j’irai voir celui du carrefour de Kertanguy que Michel a repéré en rentrant des courses avant-hier. Naturellement une partie de la population est montée aux créneaux pour se faire les griffes sur le maire, sinon que serait la démocratie ?! Le 17

A Kertanguy, j’ai croisée une vieille amie (vraie plougastellen) et sa fille qui se sont dites ravies de cette idée ; puis une personne qui venait prendre des photos du calvaire peint. Elle était contre cette initiative, aussi l’ai-je laissée parler après lui avoir dit mon intérêt positif. Elle m’a fait part des griefs habituels des anti-maires. Puis a ajouté l’éternel « cet argent  aurait mieux servi pour les personnes nécessiteuses » : argument facile pour essayer de culpabiliser les gens (On connait déjà quelqu’un universellement connu pour avoir usé de cet argument….), ensuite ce fût le défilé des associations en difficulté financière : le musée, les bagadou, Etc…Mais à ce train-là, rien ne changerait jamais. Aucune initiative ne verrait le jour. Alors : Vive le bénévolat qui vient au secours des associations! Résultat de recherche d'images pour "banniere du sacre coeur" Le 18

Les rangements réservent souvent des surprises. Récemment, c’est le cas pour la paroisse : en effet, lors d’un grand ménage de la maison des œuvres en vue de futurs travaux, une bannière de 1892 qui dormait dans un carton a été découverte. Fabriquée il y a 126 ans, c’est la plus ancienne de celles dont s’occupe l’association. D’un côté elle arbore st Pierre et de l’autre le Sacré-Cœur. Ce trésor appartient à la commune selon la loi, mais personne, pour l’instant, ne sait si cette bannière sera restaurée ou laissée en l’état. La population pensait que celle-ci avait été détruite durant la dernière guerre. En 1905, lors de la séparation des églises et de l’état, elle avait été estimée à 50 francs ? Malheureusement, je ne l’ai pas vue lors de la journée du patrimoine, ignorant qu’elle serait visible à l’église. 

Le 19

RV chez l’ophtalmologiste pour nous deux. En ce qui concerne Michel, à défaut d’un bon pied, il a bon œil. Pour moi, c’est l’inverse : je galope bien, mais la cataracte sévit sur les deux yeux ; Il n’y avait pas de buée sur l’appareil !...Arrivée de Marie France pour deux jours : super !

Le 20

Aujourd’hui, je suis allée à l’hôpital pour faire un contrôle : tout va bien. Je me suis fait conduire par une copine du SEL. Et en bavardant avec elle, nous nous sommes trouvées beaucoup de choses en commun et en particulier que nous avions fréquenté la même école à Rennes : L’Adoration. Elle connait fort bien mon ex-quartier, en plein centre actuellement. Ce fût une belle surprise pour toutes les deux. Je pense que dans la mesure de sa disponibilité, elle sera mon chauffeur pour mes visites à l’hôpital de Clermont-Tonnerre pour ma future opération. Je ne vais donc pas être disponible pour la broderie à L’école ce trimestre

Le 21

Départ de Marie-France tôt ce matin. Nous attendions les vendéens, hélas un empêchement majeur les retient chez eux : nous sommes tous bien déçus, d’autant qu’il fait un temps superbe et que le civet était déjà prêt. Le yucca est superbe ! Le 22

Jour de boucaille : il pleut depuis 11h, juste lorsque je suis allée à la déchèterie ; Comme je déposais un carton de DVD, qui ne nous intéressaient pas, sur un mur à la disposition du public sur les conseils d’un charmant jeune gardien des lieux, un monsieur est arrivé et s’est intéressé au contenu de mon dépôt. Il a emporté le tout pour revendre les DVD au profit d’une association de jeunes en difficulté. Super ! Voilà une économie circulaire qui me plait. La température baisse, c’est peut-être le moment de faire une première flambée dans l’âtre ce soir ?...j’ai donc monté deux bûches en prévision, pour les faire sécher car elles sont stockées sous la pluie contre un mur. Cet après-midi une séance de broyage a lieu à la déchèterie, dont le produit est à la disposition d’amateurs. Aurais-je le courage de ressortir ? En attendant je regarde un reportage sur les îles finistériennes, dont Quémenes qui accueille un nouveau couple d’aventuriers, avec tout plein d’idées nouvelles, pour 9 ans. Quel laboratoire de vie à ciel ouvert ! Image associéeLe 23

Il a plu toute la journée. Mais une bonne nouvelle a ensoleillée cette journée : notre ami de chœur, William, va être ordonné diacre : une vraie grâce pour notre paroisse.  J’ai fait un bref passage à la réunion du Sel au moment du le café et le dessert : Elise et Sylvain attendent un bébé pour cette semaine. Le futur papa a été plus courageux que moi : il est allé chercher du broyat à la déchèterie. Il n’y avait presque personne donc très peu de matière à broyer. L’Idée sera à reprendre malgré tout. J’ai aussi fait la connaissance de Gwénaëlle, infirmière en cardiologie à l’hôpital. L’assemblée était on ne peut plus restreinte, ce qui permet de mieux  sympathiser. Je craignais que le yucca comme l’an dernier ne moisisse sous l’effet de la pluie, mais il n’en est rien : il est superbe ! IMG_0349

Le 24

Magnifique temps avec quelques nuages dans un ciel bleu, un peu frais surtout le matin où l’on hésite à sortir le nez de dessous la couette. Rapidement le lieu le plus chaud de la maison est la véranda. En repensant à l’homélie d’hier, contrairement à l’adage : « le temps c’est de l’argent », je dirais plutôt : le temps c’est de l’amour, en particulier pour les chrétiens. Hier en apprenant par Sylvain que la Pologne coupe dans sa forêt primitive pour faire des briques de bois compressées pour poêle de chauffage ( A l’origine elles étaient faites avec du bois de récupération) j’ai dit : « c’est le genre de choses qui me met en colère » et Gwen de commenter : « Je ne t’ai jamais vu en colère, et tu dis cela comme çà… » Sous-entendu : sereinement. La colère peut être intérieure et se transformer en prière ou en action. L’argent peut pervertir la meilleure idée ; nous en avons des exemples tous les jours et c’est cela qui me révolte.

Le 25e

Sur les conseils de Servane, je suis allée au local de l’association de vannerie. J’ai eu du mal à le trouver…Mais j’ai fini par apercevoir une dame se dirigeant vers sa voiture muni d’un début de panier. Elle m’a fourni le renseignement désiré. Bien évidemment j’étais un peu tard pour entreprendre un ouvrage. C’est donc partie remise pour la semaine prochaine. Dans la foulée je me suis rendue à la médiathèque : j’y ai pris, entre autres titres, un livre d’Amélie Nothomb, « La nostalgie heureuse », que j’ai lu d’une traite avec beaucoup de plaisir.

IMG_0338

Le 26

Même Michel s’extasie devant le Yucca en fleurs !...Il est vrai qu’il est superbe sous ce ciel bleu sans un nuage. J’entame ce jour : « La nuit des béguines » d’Aline Kiner, prix Cezam 2018. Editions Liana Levi. J’y apprends que c’est St Louis qui a introduit le béguinage en France et l’a protégé, contrairement à son petit-fils Philippe le Bel qui en s’attaquant aux templiers a ouvert la voie à leur disparition. Les béguines étaient des féministes avant la lettre. Le terme béguine vient du bonnet qu’elles portaient, le béguin, qui est devenu la coiffe des petites filles de Plougastel.  Pour ma communion solennelle, j’ai porté un béguin auquel avait été cousu un voile.

 IMG_0350Le 26

C’est toujours avec joie que nous regardons les reportages sur notre région, ce qui fût le cas hier soir avec « des racines et des ailes » sur le Morbihan. Finalement je me demande qui connait vraiment sa propre région, tellement il y a de sites et d’initiatives à découvrir. Quelle belle idée que d’avoir sauvé la race de vaches bretonnes « pie noire » qui broute toute l’année l’herbe des champs, moins productive mais qui donne un lait plus crémeux biologique,  et de le transformer en fromage : « la tomme de Ruys »

Le 27

En compulsant les revues au presbytère durant ma garde, j’ai remarqué un article positif, dans la revue diocésaine, sur les calvaires de notre commune. Les antis qui se résument à fort peu de personnes, continuent à s’agiter dans la presse.  Le 28

Les jours s’amenuisent beaucoup. Le lever est plus difficile quand il n’y a pas d’impératif et l’on traine un peu toute la journée…en menues besognes.

 Le 29

C’est la saint Michel et anniversaire de JP : 85 ans. La  famille fait la fête à Kerzo. Michel a eu Yves au téléphone. Pour ma part, j’ai entrepris de faire du ménage et du tri dans la véranda. Les journées finalement passent vite à faire de menus travaux. De plus en plus de villes associent les moutons et les chèvres à l’entretien des espaces verts ; c’est le cas de Daoulas. Nantes revendique son appartenance à la Bretagne en développant de plus en plus son côté culturel y compris la langue. La Bretagne historique ce n’est pas rien. Résultat de recherche d'images pour "boites à savon à plougastel" Le 30

Aujourd’hui a lieu la course de Karigels que je suis allée admirer avant la messe sur la grand place. Elles n’ont rien de commun avec les boites à savon d’antan, elles sont originales et ont demandé certainement un gros investissement de temps pour les participants. Le bourg a été en partie fermé, afin de les laisser le dévaler sur environ 800 m, de la médiathèque à l’Avel-Vor. Ce sont les adultes plus que les enfants qui s’amusent. Les karigels sont faites en grande partie avec de la récupération : j’ai vu en effet une vieille baignoire sur roues, deux en forme de boite de pâté Hénaff, une autre qui ressemble à un vieux fourgon Citroën pas très aérodynamique. L’imagination est reine. Est-ce le temps gris et frais qui a plombé l’atmosphère, mais là où je pensais voir de la gaité et le plaisir briller dans les yeux, je n’ai vu qu’un public un peu morne , aussi j’ai rapidement regagné mes pénates plus chaleureuses.

Résultat de recherche d'images pour "boites à savon à plougastel"

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Petits billets de Joëlle de septembre

 Résultat de recherche d'images pour "crepes bretonnes en sachet" Le 1

La maison va devenir silencieuse. Préparation des départs, avec l’achat de paquets de crêpes bien meilleures ici, pour les parisiens. L’atmosphère a déjà un air de rentrée des classes. Toute la famille est réunie encore une fois pour le déjeuner. Kim part aussi afin de préparer sa rentrée. Commence alors la grande lessive par un temps qui s’y prête.

Le 2

L’été indien s’est installé. J’ai quitté la messe après la communion pour être là pour le départ de Vincent et Sacha. Mais finalement ils restent manger rapidement dès l’arrivée de Sébastien qui déjeune avec nous maintenant tous les dimanches à midi. Après les nouvelles télévisées, je vais au jardin mettre en sac les déchets de taille de haies, pendant la sieste de Michel. Il faut s’habituer doucement à une vie plus calme. Un peu de nostalgie flotte dans l’air…

Le 3

C’est la rentrée des classes pour les petites filles, mais pas pour Alexandre qui ne reprend le chemin de l’école que mercredi, avec un grand changement : le collège. Michel a repris aussi les courses. David est passé prendre les sacs préparés hier, mais je ne l’ai pas entendu. Il est vrai que je me suis un peu assoupie après les actualités de la mi-journée. Résultat de recherche d'images pour "les 7 samourais" Le 4

Hier soir, j’ai fait une petite folie : je suis restée regarder « les sept samouraïs » jusqu’à 1h55 ! Mais j’avais très envie de revoir ce magnifique film de d’Akira kurosawa. Je le préfère aux « sept mercenaires » le remake américain que j’aime également beaucoup. Bien que le temps soit couvert, j’ai mis une lessive à sécher au jardin, car comme hier le bleu va arriver en début d’après-midi, enfin je l’espère. Lorsque l’on prend de l’âge s’investir dans le caritatif plus « lointain » comme nous l’avons fait auparavant n’est plus possible. C’est pour cette raison que j’ai anticipé en m’investissant dans l’écologie de terrain qui reste à notre portée et où il y a tant à faire. Mais je constate avec beaucoup de joie que les jeunes générations s’investissent de plus en plus tous azimuts.  Passage de David pour un petit goûter : il fait une pause dans son champ bio ; l’année n’a pas été à la hauteur de ses espérances à cause du climat  avec un printemps trop pluvieux et été trop sec. Dur pour une première année ! Il va exercer un autre job cet hiver.

Le 5

Jour de congés pour certains et rentrée scolaire pour d’autres dont Sacha. Comme nous parlions de son ami Léo, que nous avons déjà accueilli ici, Alexandre m’a fait, avec un air de confidence, cette réflexion très pertinente : «  Il lui manque un papa ». En effet, Léo est élevé par sa maman, son papa vit bien loin. C’est hélas le lot de beaucoup d’enfants actuellement.  J’ai fait deux tours à la déchèterie ce matin. J’avance doucement dans le nettoyage d’arrière-saison dans le jardin. La médiathèque étant fermée encore pour une semaine, je suis allée me servir en lecture à la bibliothèque de rue, en déposant au passage à la pharmacie des médicaments périmés. Il faut ôter les emballages cartons pour simplifier le travail du pharmacien m’a demandé Laure : reçu 5/5.

Le 6

Le temps s’est bien rafraichit et sent déjà l’automne… Résultat de recherche d'images pour "port de l'auberlac'h"Le 7

Les jours se suivent un peu monotones, teintés d’une vague mélancolie. Celui d’hier n’a pas été clément : un homme, un ancien infirmier à la retraite que nous avons connu, s’est noyé hier dans le port de Lauberla’ch en tombant, pense-t-on, de son annexe. C’est le responsable du site qui a donné l’alerte en voyant le voilier toujours sur son ancre alors qu’il devait prendre la mer. Ce genre d’accident arrive presque tous les ans et ma hantise était que cela n’arrive à Michel qui naviguait aussi en solitaire. En signe de deuil le ciel se dilue en crachin. Bonne nouvelle cependant : la rue de le poste et de Mathurin Thomas (celle qui descend chez nous) vont faire l’objet de rénovations : la mairie va acheter de vieilles maisons et immeubles pour augmenter les logements en centre bourg. Chic ! Encore un petit tour à la déchèterie pour finir l’évacuation du travail de Vincent. Enfin, visite chez mon médecin pour un renouvellement de médicament : le remplaçant de ma doctoresse, absolument charmant, me trouve une tension trop élevée et me met sous « lousou ». Il fallait bien que cela arrive un jour !

Le 8

La rue est encombrée de voitures depuis ce matin : c’est la grande braderie de rentrée du secours populaire voisin, sous un ciel mitigé mais heureusement sans pluie, car les portants sont dehors faute de place dans le bâtiment.

Le 9

Je retrouve Lulu à la messe et prend RV devant l’église pour une marche de notre style demain après-midi. Nous marchons à notre rythme en bavardant beaucoup, car nos situations se ressemblent. La reprise de la chorale est renvoyée à une date inconnue, notre chef de chœur ayant  d’autres problèmes à régler auparavant.

Le 10

Mes maux de tête sont passés et ma tension a baissée, Dieu merci ! Je me sens un peu raplapla. Ces confidences me font penser à Thérèse D’Avila qui commence moult de ses lettres par parler de sa santé, en réponse à une demande je présume, avant de se lancer dans le vif de son sujet. Cela me réjouissait beaucoup de la sentir si humaine. Le hasard faisant bien les choses, parties en promenade avec Lulu, nous avons croisé mon infirmier qui n’arrivait pas à me joindre pour mettre au point l’heure de son passage pour une prise de sang demain matin : 7h. Il habite la rue voisine et nous nous connaissons depuis des lustres. Habituellement je vais au laboratoire, mais Joëlle, de passage hier, tenait à ce que je joue la prudence. Il est vrai qu’il y a la queue dès l’ouverture tôt le matin et l’attente en conséquence. J’ai donc obéis. Résultat de recherche d'images pour "moi milanollo fils de stradivarius"

Le 11

Je lis en ce moment un très joli ouvrage de Jean Diwo : « Moi, Milanollo, fils de Stradivarius ». J’avais déjà lu de cet auteur « Les violons du roi ». Cette fois-ci, c’est le violon le narrateur ; lequel raconte les péripéties de sa vie entre les mains de très grands violonistes. J’y ai appris une foule de chose sur les grands violons et les amoureux de ceux-ci, car outre les stradivarius, il y a les Amatis, les Guarnerius ; j’ignorais que tous ces violons prestigieux portaient un nom et en avaient  même eut plusieurs dans leur vie. C’est J.S Bach qui avait appelé à l’origine ce violon « Coucher de soleil » à cause de la couleur orangée de son verni. Celui de Milanollo lui vient de Théresa Milanollo. Bref un merveilleux voyage dans le temps. Coup de fil de ma petite sœur de Corse qui arrive bientôt en Vendée. Résultat de recherche d'images pour "scrabble"Le 12

Nous avons repris le scrabble avec Joëlle par ce jour pluvieux. Il faut faire travailler ses méninges. Je lui ai prêté une housse pour protéger sa tenue, pour un mariage, durant le voyage : ce genre de petit service agrémente nos vies tout simplement.  Je désespérais de les voir fleurir, mais après des lustres, un premier plant de yucca a fait une hampe florale l’an passé et cette année un deuxième a une tige florale en bouton. Superbe !

Le 13

Plein soleil ce matin. J’ai trouvé une copine du SEL pour m’amener à ma consultation à l’hôpital. J’en avais sollicité deux. La première étant sous sa douche, j’ai fait affaire avec la seconde. J’ai cependant bavardé longuement avec Anne-Marie, 83 ans, qui se porte comme un charme et vient de s’acheter un appartement dans le centre bourg. Elle est revenue au pays après un long séjour à Montpellier dont elle supportait plus la chaleur. Elle connait bien Grabels. Son dynamisme me sidère et elle maitrise l’ordinateur !...

Le 41

Marie-France s’annonce pour mercredi prochain ainsi que mes chères sœurs et mon cher beau-frère pour le vendredi. Les lits sont prêts au rez-de-chaussée. IMG_0339 Le 15

Les samedis se succèdent et se ressemblent : tous les trois semaines  je retrouve mes coéquipières, ou l’une d’elle, pour un moment parmi les fleurs destinées à la liturgie du lendemain. Hélas les fleurs se font de plus en plus rares, avant que n’arrivent les camélias.

IMG_0347 (les 2 dernières photos sont de Joëlle)

 

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]