Carpe Diem

P'tits billets de septembre- fin

10117791

Le 16

Il fait froid, la cheminée a repris du service, ce qui égaye la salle et réchauffe nos vieux os. « Les carnets de Julie » nous apprennent tout plein de savoirs et son toujours aussi passionnant.

Le 17

Les homélies de notre nouveau curé sont très appréciées, bien que très différentes de celle de nos anciens pasteurs. Son passage au service des malades se sent dans sa manière de prêcher et de célébrer. En ce jours de patrimoine je suis montée au centre pour une réunion BLE et pour une conférence sur les bannières de l’église pour une personne qui à fait une thèse sur ce sujet en 2012. C’était passionnant. Je ne suis pas restée au concert pour ne pas laisser Mimi trop longtemps seul. Mon absence ne lui a pas manquée car il regardait des émissions sur le Puy du Fou dont j’ai admiré l’école.

Le 18

Se réveiller après une bonne nuit face à un ciel étoile est un vrai bonheur. Apprendre que l’on peut être avocat et éleveur bovin en est un autre. Ceux qui réalisent leurs rêves me réjouissent toujours. C’est le cas du vice-bâtonnier de l’ordre, qui plaide au tribunal de Quimper. Il exploite une petite ferme de quinze bovins avec l’aide de ses parents à Commana, dans les monts d‘Arrée, à une cinquantaine de kms en centre Bretagne. Ce célibataire de 38 ans est très heureux dans cette  double vie qu’il a choisi, car son rêve était de devenir agriculteur comme son grand-père. La ferme, construite en une vingtaine d’années avec son père qui se dit : un gars de la ville, lui est une bouffée d’air frais le week-end. Il y a quinze laitières jersiaises et normandes dans les près, avec l’ânesse Réglisse, qui portent toutes un nom. Seuls les veaux qui doivent partir à l’abattoir n’en portent pas. C’est le seul bémol à son bonheur.

Le 19

Il faisait soleil et chaud au port de Lauberlac’h pour la rentrée des « brodeuses à l’école». Nous avons préparé les kits pour la semaine bleue, avec la participation d’une ou deux classes, à la maison de retraite, dont la supérieure vient changer. Mère Catherine s’en va à Rennes à la maison de retraite de la rue St Louis où était le magasin de mes parents. La cousine de papa, sœur Marie-André, religieuse dans cette congrégation des sœurs de St Thomas de Villeneuve, y a fini ses jours. Dans le civil, elle s’appelait Andrée Marie. Plus personne de ma famille n’habite Rennes à ma connaissance ; C’est la fin d’une longue tradition qui me touche, car j’y ai tellement de souvenirs…

Le 20

Nous allons changer de lave-vaisselle. Réparer un appareil de 10 ans ne vaut pas le coup financier d’une éventuelle réparation ; Et comme nous ne sommes pas des plus bricoleurs, hélas !...Personnellement, je trouve que la vie était plus simple il y a quelques années : il y avait tous les corps de métiers, les magasins d’appareils ménagers à deux pas… maintenant il faut courir à Brest ; pour avoir un réparateur, c’est la croix et la bannière. Vivement que les gens comprennent que la vie des villages est plus conviviale. D’ailleurs d’après les climatologues, il faudra très rapidement revenir à la sagesse des anciens : ne plus construire en bordure de mer ou de rivière, mais en hauteur. Tous nos petits villages perchés ou pas ont donc de l’avenir et çà c’est une bonne nouvelle.

Le 21

Dès le réveil, en constatant le temps pluvieux qui ressemble aux mois noirs, le spleen aurait tendance à s’installer. L’idée du  pèlerinage qu’est  La vie redonne des couleurs à cette celle-ci et relativise les choses. Nous sommes en voyage, le paysage change tous les jours et nous propose des merveilles si nous savons les voir et prendre le temps de les goûter.

Le 22

Dentiste en fin de matinée, puis venue de David pour tondre la pelouse en une heure, contre 60 sivis moins 20 sivis, car il va emporter l’herbe pour son compost. Visite éclair de Joëlle avant l’arrivée de Marie-France dans la soirée. J’aime bien ces journées  de relations diverses.

Le 23

Je file aux fleurs pour l’église, que je vais décorer avec Isabelle. Les bouquets sont composés d’hortensias roses et, de hampes de Pampas et de branches de feuillages : Isa est très contente de l’effet. Pour mettre en valeur le cierge pascal en vue des cinq baptêmes de demain, nous plaçons une composition d’hortensias de couleur blanche et de feuillage au pied du support. Comme le soleil est de la partie, MF et Michel passent le karcher dans la descente du garage. ( Merci les amies !) Nous partons en soirée au port du Tinduff pour un apéritif en terrasse où j’ai goûté un « cardinal ». C’est un kir au vin rouge, que j’ai bien apprécié. Il est plus digeste que celui au vin blanc. Il n’y a pas d’âge pour faire des découvertes.

Le 24

A cause de la grève des cars en région parisienne, MF doit prendre la route ce matin en écourtant son séjour d’une journée. Michel se charge de l’intendance du repas de famille, pendant que je me rends à la messe, où une copine de chorale s’est faite attrapée au vol pour être lectrice, ce qui n’est pas trop difficile pour une ancienne prof. Les services au pied levé sont de plus en plus fréquents. Visite en soirée des enfants « bigoudens ». Kim est ravie de son nouveau collège et s‘est parfaitement habituée à sa chambrée de quatre à l’internat. Elle apprécie particulièrement les 7 heures de dessin de son programme de cours.

Le 25

Nouvelle semaine et temps gris. La maison est vide…je pense à refaire des petits bouquets aromatiques que je porterai au secours « pop » voisin. Cette après-midi, Alain, le mari de Joëlle est venu pour sortir le lave-vaisselle de l’encastrement car les livreurs viennent demain apporter la nouvelle machine.

Le 26

Heureusement que je me suis réveillée tôt, car les livreurs sont arrivés à 8h30. Avant de venir, ils appellent par téléphone pour prévenir qu’ils seront là dans 5 minutes ; à peine le temps de réveiller Michel. Je vais continuer à faire la vaisselle à la main car le cache prise a disparu de la circulation et ce n’est pas d’hier ! Alain a farfouillé dans ses réserves, en vain, et il n’en a pas trouvé non plus en magasin ici ; mais il se charge de tout. Le temps s’est levé et je vais pouvoir sécher le linge dehors et faire un peu de débroussaillage dans les massifs de fleurs.

Le 27

Tôt ce matin, Claude Marie, un cousin brestois de papa, m’annonçait le décès de Michel, son beau-frère, que nous aimions car c’était un adorable vieux monsieur. Ce soir, Joëlle vient d’appeler car elle vient d’apprendre le décès,  en soin intensif, d’un bon ami, ce qui la rend bien triste. Le temps gris n’arrange pas les choses : un bon feu de cheminée réchauffe nos vieux os à défaut du cœur. Demain il fera jour …

Le 28

Alain, le mari de Joëlle, est venu finir d’installer la machine à laver la vaisselle. Il en a profité pour stabiliser des plinthes sous l’évier, en excellent bricoleur qu’il est. Le matin, je suis allée faire la connaissance de notre nouvelle banquière, très gentille, qui remplace l’ancienne partie en retraite. Mais elle n’est là que pour un temps compté : en effet le personnel de la banque doit changer environ tous les six ans. C’est déjà le troisième poste de notre conseillère. Et pour venir travailler, les kilomètres ne comptent pas. Il lui faut presque une heure de route pour venir de la presqu’ile de Crozon.

Le29

Fête de la St Michel. J’apprends par la presse que la presqu’île de Plougastel recèle une multitude de Menhirs enfouis sous les ronces, car couchés. Certains ont été brisés pour laisser le passage aux engins agricoles. Deux passionnés ont entrepris leur recensement et font appel aux souvenirs de la population pour cet inventaire patrimonial.

Le 30

Visite chez le dentiste. Petite balade jusqu’à chez Monique pour lui porter des pommes et prendre des partitions pour demain.

 

Le 1° Octobre

Messe de lancement des nouvelles paroisses dans tout le diocèse. Pour la nôtre, la messe concélébrée a lieu dans notre église pour les sept clochers. Pour une fois, elle est presque remplie. L’évêque ne pouvant être présent partout, une lettre nous a été lue. La chorale étoffée d’autres choristes, mais sans Mark, a chanté. 

association_1440664689_65_logo-chants-373048

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Petits billets de Joëlle-Septembre

52524203

Le 1° Septembre

Dernier jour de stage pour les enfants : Goûter selon la tradition au club. Après- midi fleurs, pour un mariage demain, avec Lulu. (Merci aux mamies et à celles qui donnent toutes les fleurs de leurs jardins pour ce service). Ensuite c’est la préparation des bagages avant l’arrivée des parents venus récupérer leurs progénitures. Enfin dîner chez l’un d’eux pour clore les festivités. Soirée de récupération silencieuse pour les grands-parents !

 

Le 2

Départ des enfants pour Paris. La maison nous parait bien vide si nous n’avions la visite de Joëlle venue nous donner un coup de mains pour le ménage de l’espace « accueil ».

Le 3

Pour l’arrivée de notre nouveau curé, il pleut vraiment !...Ce qui va bien gâcher le « Pardon du Folgoët ». Jean-Michel, avec qui je suis tombée nez à nez en arrivant à l’église, m’a tout de suite reconnue. Il est heureux de retrouver déjà plusieurs visages bien connus. Comme il vient du milieu hospitalier ses homélie sont courtes : 10 minutes à peu près. C’est parfait. De retour à la maison j’ai retrouvé M.F. qui venait d’arriver pour 24 h : c’est super sympa. Comme la température a chuté d’un coup, un petit feu

Le 4

 La rentrée des classes se fait  par temps gris et léger crachin : la reprise du travail en sera moins pénible. Kim va expérimenter l’internat cette année ; C’est épatant pour apprendre la vie en groupe. Départ de MF avec nouveau RV à la fin du mois. J‘aime ce genre de programme. La bâche installée par Vincent sur la remorque pour la protéger, malgré la mise en déclive pour l’écoulement de la pluie, sert de nouvelle réserve d’eau : dommage qu’elle n’est pas été mise en place avant la sécheresse, mais cette eau est meilleure pour les plantes que celle du robinet.

Le 5

Véro a repris son blog : chic, nous aurons ainsi des nouvelles. La pluie persiste et signe la venue d’un automne peut-être précoce. Hier je suis allée visiter le composteur d’une usagère en demande d’aide : son compost est parfait mais un peu trop tassé, car jamais remué depuis son démarrage il y a plusieurs années ! Je crains même que le fond soit aussi dur que du béton ! Le composteur en question est le plus grand vendu par BMO. J’ai élargi la liste des éléments à mettre dans celui-ci, ce qui devrait doubler son volume en peu de temps. Je lui ai conseillé un « brass-compost »

Le 6

Rentrée de la messe à l’Arche hier soir, où nous avons retrouvé de nombreux visages connus,  et surtout les équipes d’externes, dont une voisine avec sa mère, autour d’un pot après l’office. Le monde est petit autour du pont de l’Iroise… J’ai terminé la remise en état des chambres d’accueil, malgré un temps incertain : j’ai joué entre les gouttes pour le séchage des draps.

Le 7

Je me suis régalée en visionnant les photos du blog de Véro. J’essaie de faire du vide dans la maison : ce n’est pas facile ; par contre nous avons presque vidé le frigo rempli par Vincent.

Le 8

Quand un déboire arrive, il est rarement seul…panne de lave-vaisselle sur le circuit électrique. Merci à notre voisin qui a détecté cette dernière et débranché la prise. Trouvé un réparateur ne va pas être facile ; si toute foi une réparation est possible. J’ai repris la bonne méthode de la vaisselle d’antan à la main. D’ailleurs, que faire quand il pleut à seaux ?... Regarder « Rex »à la télé. Ce chien me plait beaucoup.

Le 9

Beau temps mais nuageux. Visite de Joëlle pour le goûter. J’ai occupé ma journée en menus travaux ménagers et jardiniers. Mon copain permaculteur a remarqué que les fraisiers plantés sur les talus ont beaucoup mieux prospérer que ceux plantés en sillons plein terre habituels. Il a commencé à récolter les stolons pour faire de nouveaux plants comme les anciens car il s’agit de races anciennes qui produisent trois ans.

Le 10

Nous avons fait connaissance avec le prêtre en retraite qui va aider sur la paroisse. C’était le dernier pardon celui de la chapelle St Claude. J’ai privilégié l’église St Pierre, mais j’ai repéré un excellent ténor pendant l’office derrière moi. J’ai parlé à ce couple de passage à la sortie et je les ai orientés sur vers le  Pardon : ils ont été très heureux de cette aubaine religieuse et patrimoniale. J’espère qu’ils sont arrivés à temps pour le pot.

Le 11

Notre vue se porte bien pour notre âge selon notre ophtalmo vu ce matin. Nous entamons une semaine de RV médicaux ...ensuite nous serons débarrassés. Le ciel joues entre grains et éclaircies : pas très simple pour les lessives ! Les pommes et poires tombent drues sous le vent et je les transforme en tartes et compotes.

Le 12

C’est le train- train habituel…

Le 13

Ballade jusqu’à Landerneau chez le dermato. La ville a aménagé un très grand parking gratuit près de la gare à 100m de note RV : super. Car le gros souci pour ce genre de RV ce sont les places pour se garer en ville : une vraie galère, surtout à Brest. J’ai donc dû renoncer à ma réunion franciscaine dans la verte et pluvieuse campagne finistérienne.

Le 14

Reprise des réunions pour le redémarrage de la paroisse. Je vais donc cumuler avec la garde du presbytère celle de ce soir. Enfin le soleil…Hier, il faisait déjà frisquet.

Le 15

Aujourd’hui j’ai perdu une dent…

Passage de Sébastien. En soirée nous avons repris les séances de scrabble pour entretenir notre mémoire. 

romantic-games-scrabbling-

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

A la maison

 IMG_0476 Pas de doute, c'est l'automne, même si le soleil est chaud, chaud, chaud ! Vue de ma cuisine.

IMG_0478 Je n'y comprends plus rien...le cerisier, toujours devant la cuisine est déjà en fleurs ! J'aurais peut-être préféré au printemps?

IMG_0472 Bulbe d'amarilys acheté il y a quelque jours. Il fait si chaud qu'il a fleuri dès le lendemain !

IMG_0474 Magnifique !

IMG_0493 Magnifique aussi ma guirlande confectionnée à Tahiti et retrouvée dans les cartons !

IMG_0495 ici je n'hésite plus à faire marcher le four: gâteau de riz à la cannelle ou à la vanille de Tahiti...tellement bon !

IMG_0290 Et les biscuits restent croustillants, même plusieurs jours après !

IMG_0490 Petit bricolage maison. Nous avions un souci avec notre Tom-Tom dont le support était cassé. Avec de la pâte Fimo (cuisson au four ménager) et des équerres, j'ai réalisé un nouveau support. Pas très élégant mais quand même plus pratique ! 

IMG_0491 J'en profite pour vous dire que je pars pour 15 jours à Lannois. J'y retrouverai Arthur et JF nous y rejoindra toute la deuxième semaine des vacances.

Tralala lalère...

 

 

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Etretat-Le Clos Lupin

En sortant du jardin des topiaires, nous sommes redescendus en ville pour visiter la maison de Maurice Leblanc, alias Arsène Lupin. Incroyable, cette petite ville où il y a tant de lieux intéressants à voir ! IMG_0446

IMG_0442 Nous sommes dans le centre d'Etretat. Le jardin est un peu vide, à mon goût et pourrait bénéficier d'un peu plus d'entretien et d'aménagements. Il faut dire que nous sortions d'un jardin remarquable !

IMG_0444 La maison a beaucoup de charme mais, là aussi, elle est dans son jus et semble peu entretenue. 

IMG_0449 Les lieux semblent comme abandonnés, mais c'est ravissant !IMG_0452 Pas de guide pour la visite mais un audio-phone pas mal réussi. Nous passons ainsi de pièce en pièce. Ici, le bureau.

IMG_0453 L'intérieur de ce salon est extrêmement sombre et la déco "d'époque" !IMG_0454 Piano et phonographe...inévitable !

IMG_0464 La chambre bien sobre.IMG_0469 Extraordinaire coiffeuse !IMG_0467 Le dressing.IMG_0460 Jolies malles de voyage.

IMG_0465 La pièce où Leblanc réfléchissait aux aventures mystérieuses de ses ouvrages.IMG_0455 Nous quittons la maison avec cette photo de la mythique tenue d'Arsène. 

Nous aurions eu encore matière à poursuivre nos découvertes puisque la maison de Guy de Maupassant se trouve dans la même rue ! Mais il nous faut rentrer. Nous reviendrons, un jour de grand soleil !

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Etretat-le jardin de la Villa Roxelane

 Juste à côté de la chapelle et du monument, un magnifique jardin privé nous tendait les bras...

IMG_0355 Tout en pente, il a été créé en 1905 par une actrice célèbre du début du XX ème siècle, Mme Thébault (je ne connais pas...). Très influencée par Monet et son jardin de Giverny, elle a choisi ses plantes avec un grand soin et le résultat est remarquable. Le jardin n'est ouvert qu public que depuis 2016.

IMG_0374 La Villa Roxelane et ses vagues de massifs de verdure.

IMG_0369 Quel beau travail de taille !

IMG_0375 Des allées nous entraînent de façon à ce qu'aucun coin du jardin ne nous échappe.

IMG_0400 De jolis escaliers...

IMG_0423 Les bordures serpentent entre les arbres.

IMG_0418 Pas facile d'organiser un espace tout en pente ! Une belle réussite.

IMG_0396 Un peu partout, des bancs conçus dans d'énormes tronc d'arbre ou, comme ici, une gigantesque table de chêne.

IMG_0399 Une allée d'ifs.

IMG_0406 Le jardin est organisé selon divers thèmes. Ici, le jardin des Bruits de la Nature avec ces  poteries suspendues produisant des sons au grè du vent.

IMG_0395 Un topiaire original et audacieux !

IMG_0363 Une pose bienvenue dans un banc imposant et enveloppant.

IMG_0372 Le bout du jardin surplombe la Falaise d'Amont par une terrasse en hommage aux Impressionnistes. C'est le Jardin Parnasse.

IMG_0357 Original !

IMG_0358 Nous arrivons maintenant dans mon jardin préféré, celui des Emotions.  D'étranges boules de métal dépassent des topiaires de buis...

 

IMG_0377 On s'aperçoit que ce sont des sculptures en élastomère !

IMG_0378 Chacune reflète une expression.

IMG_0379 Je vous laisse visiter...

IMG_0380

IMG_0381

IMG_0384

IMG_0387 Vraiment extra ! Je me suis régalée et je suis admirative...

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Charlotte

IMG-20170807-WA0016

Joyeux anniversaire à toi, chère Charlotte !

J'aime bien cette photo prise cet été par Xavier lors d'un feu d'artifice. 

Posté par courzac à 05:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Etretat

 Samedi, grand soleil annoncé sur toute la France ! Nous décidons de partir pour Etretat et ses célèbres falaises. 

IMG_0297 Tellement de brouillard depuis le matin que le soleil n'arrivait pas à percer...c'est bien notre chance ! IMG_0296 C'est tout de même très beau...et tellement mythique ! IMG_0299  Quand la mer est basse, on peut accéder à pied de l'autre côté de l'arche. IMG_0304 Hélas, les constructions le long de la jetée dénaturent pour le moins ce site extraordinaire...j'ai vu des photos de l'Etretat d'antan avec ses jolies maisons à colombages et c'était autre chose.IMG_0331 Sur le quai, quelques caloges, vestiges de l'époque où ces bâteaux impropres à la navigation étaient recouverts d'un toit de chaume.

IMG_0309 Nous grimpons sur la falaise d'Aval.IMG_0317 Vue sur une autre arche...impressionnant ! IMG_0312 J'imagine le spectacle sous un grand soleil...

IMG_0324 D'un côté ou de l'autre...grandiose !IMG_0327 Tout en poursuivant le chemin sur la falaise, nous arrivons au golf. Ne dirait-on pas des trous d'obus ou encore des pistes d'aterrissage d'ovnis ?IMG_0334 Retour en ville où le soleil se décide à pointer le tout petit bout de son nez en début d'après-midi.IMG_0337 Nous montons de l'autre côté de la plage, falaise d'Amont. IMG_0347 Bel endroit pour pique niquer !IMG_0431 Là encore, d'un côté ou de l'autre le spectacle donne le vertige.IMG_0346 Zoom et rayon de soleil !IMG_0351 Au sommet de la falaise d'Amont, la chapelle ND de la Garde. Construite en 1856, elle fut détruite par l'armée allemande et reconstruite en 1950. IMG_0428 Tout près de la chapelle, un monument blanc (rappelant le nom de leur avion: l'Oiseau Blanc) s'élève à la mémoire des pionniers de l'aviation Nugesser et Coli disparus en mer en 1927. IMG_0427 Partis de Paris le 08 mai 1927 à 5h18, ils survoleront Etretat à 6h48. C'est la dernière fois qu'ils seront vus...Leurs admirateurs les attendront en vain le 09 mai à New York. On pense qu'ils ont disparu en mer au large de St Pierre et Miquelon. Ils seraient donc les 1ers à réaliser l'exploit de traverser l'Atlantique en avion et sans escale, 10 jours avant le vol New York-Paris de Charles Lindberg.IMG_0430 Tout comme la chapelle, l'ancien monument a été détruit pendant la guerre.

IMG_0437 Même si le soleil n'était guère au RDV, nous sommes enchantés d'avoir découvert Etretat. Il faudra revenir sous le soleil...IMG_0438 Un petit bonus avec cette photo. La mer est une artiste, ne le saviez vous pas ?

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Projet de documentaire

Je fais suivre cette information et cet appel envoyés par Tim !

louis_zelie_montage_c_sanctuaire_ste-therese_de_lisieux Connaissez vous le CredoFunding ? C'est une plateforme de financement participative ayant pour but d'aider au financement de projets de la communauté chrétienne. Il existe des projets dans tous les domaines: éducation, patrimoine, écologie intégrale, culture. Chacun peut choisir d'aider le projet de son choix et c'est très varié !

 

Zelie_and_Louis_Martin    

Ici, il s'agit d'aider au financement d'un reportage sur les saint époux Martin. 

Pauline et Tim sont très sensibles au témoignage de vie de Louis et Zélie Martin et ils ont participé, l'été dernier à une session familles à Alençon. C'est là que, par hasard, on leur a demandé de témoigner...E_4_light Vous trouverez leur témoignage ici (vidéo de 2,30 minutes intitulée: chemin de sainteté dans l'ordinaire) ainsi que la présentation du projet. 

Merci, si vous le pouvez, d'aider à la réalisation de ce documentaire !113986233_o

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

WE

Grand soleil sur toute la France...l'été indien...c'est bon !

IMG-20171014-WA0014 A Paris, sur les quais de la Seine en bas de chez lui, Rémi, en compagnie de son coloc Géraud est allé pécher !

IMG-20171014-WA0013 J'ai des doutes sur la qualité des eaux et des poissons, mais peut-être pas ?

IMG-20171014-WA0017 Le pique nique qui s'en suit est bien appêtissant: huîtres, foie gras, dessert de chez le pâtissier, baguettes croustillantes et vin...la vie est belle !

IMG-20171015-WA0000 Les soirées à Paris ont l'air sympas aussi...Arthur entre sa cousine Bertille et Henri, le fiancé de celle-ci !

IMG-20171015-WA0001 Quant à Rémi, il est avec Marie (et Clément).

IMG-20171013-WA0022 Petite Bertille (pas la même que la cousine !), ma belle édentée réalise déjà des oeuvres d'art...un peu sombres, peut-être ? Mais son grand sourire rassure !

IMG-20171014-WA0012 Artiste aussi, sa maman a confectionné pour Jean un tablier de cuisine. Il faut dire que Jean aide souvent à préparer les repas !

IMG-20171014-WA0015 C'est Jean qui a choisi motif et couleur !

IMG-20171014-WA0018 Le meilleur pour la fin avec cette super photo de ma p'tite filleule Mathilde et de Clément (pas le même que celui de Marie, ne vous trompez pas !) annonçant à la ronde qu'ils attendent un bébé pour le mois d'avril et qu'il ne naîtra pas à Paris mais à Lyon puisque Clément a trouvé un nouveau boulot là-bas ! 

Je vous parlerai un autre jour de notre week end à nous...

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'Abbé Pierre

 Samedi, il y a une semaine, nous sommes allés déposer des affaires chez Emmaüs. JF ne connaissait pas encore et, pendant que je chinais, il a découvert que la maison de l'Abbé Pierre se trouvait près de Rouen. Nous avons donc décidé de nous y rendre dans la foulée !

20171007_161831 Vous aurez peu de commentaires de ma part, tout est expliqué sur des panneaux. Cette maison regroupe un musée, un magasin ayant rapport avec la Fondation Abbé Pierre, une bouquinerie et une brocante de jouets d'enfants.

20171007_170449 20171007_170459

20171007_161703 La chapelle de l'Abbé Pierre.

20171007_163517 

20171007_164749

20171007_163850 Livret scout du jeune Henry Grouès.

20171007_164222 Totem: Castor méditatif.

 20171007_164249

20171007_170416 Plusieurs salles retracent ce qui fut la grande aventure incroyablement audacieuse de l'hiver 54. 

20171007_164342 Couverture de Paris Match en février 54: la guerre d'Indochine et l'Abbé Pierre.

20171007_164509 Explication ci-dessous.

20171007_164504 Visite très intéressante et émouvante.

20171007_172809 Nous passons ensuite au cimetière du village d'Esteville où l'Abbé Pierre est enterré aux côtés de ses compagnons d'Emmaüs. Sa devise: " il a essayé d'aimer."

20171007_163725 Un peu partout, des citations de l'Abbé sont affichées sur les murs de sa maison. Celle-ci me plaît bien.

 

Posté par courzac à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]